• Avec les Pygmées de RDC, qui survivent et meurent méprisés de tous

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    votre commentaire
  • <script src="//platform.twitter.com/widgets.js"></script>


    votre commentaire
  • https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-de-la-redaction/la-face-cachee-du-miracle-allemand

    Une retraitée de Cologne: "Peut-être qu'on devrait plus souvent aller dans la rue nous aussi, comme c'est le cas en France, se rebeller quoi!"


    votre commentaire
  • A en croire les témoignages de survivants, près de 700 migrants pourraient avoir péri cette semaine dans des naufrages au large de la Libye, a annoncé dimanche 29 mai l’agence de l’ONU pour les réfugiés. « La situation est chaotique, nous ne sommes pas sûrs des chiffres, mais nous craignons que jusqu’à 700 personnes se soient noyées lors de trois naufrages cette semaine », a déclaré Federico Fossi, porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

    Le Monde, 29 05 16

    Une centaine de migrants sont portés disparus depuis le naufrage, mercredi, d’une embarcation. Quelque 500 migrants sont également portés disparus depuis un second naufrage, survenu jeudi matin au large de la Libye. Selon des survivants, qui ont été emmenés aux ports italiens de Taranto et Pozzallo, le bateau a chaviré en haute mer et au moins 40 enfants, dont des nouveau-nés, figurent parmi les morts.

    Pas de chiffres exacts

    Giovanna Di Benedetto, porte-parole de l’ONG Save the Children en Sicile, a dit qu’il était impossible de vérifier les chiffres mais que les rescapés avaient indiqué qu’environ 1 100 personnes avaient embarqué à Sabrata, en Libye, mercredi à bord de deux bateaux de pêche et d’un canot pneumatique. « Le premier bateau, qui transportait quelque 500 personnes, remorquait le deuxième, à bord duquel se trouvaient également environ 500 [migrants] », a-t-elle dit. « Mais le deuxième bateau a commencé à chavirer, certaines personnes ont tenté de nager vers le premier bateau, d’autres se sont accrochées au câble reliant les deux embarcations. »

    Selon les témoignages des survivants, le capitaine du premier bateau, un Soudanais, a alors coupé le câble qui, en cédant, a tranché la gorge d’une migrante. Le deuxième bateau a rapidement fait naufrage. Le capitaine soudanais a été arrêté à son arrivée à Pozallo avec trois autres trafiquants présumés, selon les médias italiens.

    « Nous ne saurons jamais le nombre exact [de victimes], nous ne connaîtrons jamais leur identité, mais les survivants disent que plus de 500 personnes sont mortes » dans le naufrage de jeudi, a affirmé Carlotta Sami, une porte-parole du HCR.

    Un troisième naufrage s’est déroulé vendredi. Dans la soirée, la marine italienne a annoncé avoir récupéré 45 corps et sauvé 135 personnes.

    http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/05/29/pres-de-700-migrants-pourraient-s-etre-noyes-en-moins-d-une-semaine-au-large-de-la-libye_4928499_1654200.html


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • ''Si les pauvres chiaient de l'or, leur cul ne leur appartiendrait plus.'' Proverbe africain

    Reportage au Congo de l'équipe de Là-bas si j'y suis


    votre commentaire
  • <script type="text/javascript"> YAHOONEWSGLOBALS.thisStoryUrl = '/ap/20100814/r_t_ap_wl_other/twl-niger-crise-alimentaire-1be00ca_2'; </script>

    Le Niger risque la pire famine de son histoire

    Les villageois décrivent une situation plus grave qu'en 2005, quand des dizaines de milliers d'enfants dénutris avaient été traités par les organismes d'aide, pire même que la famine de 1973 qui avait fait des milliers de morts, selon Malek Triki, porte-parole régional pour le PAM (Programme alimentaire mondial) de l'ONU. "Ils disent que c'est la pire crise de mémoire d'homme", ajoute-ti-l.

    Selon des études menées en mai et juin, 16,7% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë. Soit un chiffre supérieur à celui de 15%, repère au-dessus duquel l'ONU considère qu'il s'agit d'une situation d'urgence.

    Pour le PAM, 7,3 millions de personnes, soit près de la moitié de la population totale de ce pays désertique ont désespérément besoin de vivres. Dans des zones rurales comme Diffa, précise M. Triki, la plupart des habitants ne se nourrit qu'une fois par jour, au mieux.

    On ne sait cependant pas si la famine a déjà fait des victimes, même si les travailleurs humanitaires estiment que l'importance de la malnutrition est évidente aux postes de distribution alimentaire.

    Cette année, la sécheresse a détruit les récoltes et le bétail est mort de faim, faute de fourrage, selon Christy Collins, directrice de l'ONG américaine Mercy Corps. Dans le nord et le centre, des carcasses d'animaux parsèment le paysage.

    En 2005, le président Mamadou Tandja avait minimisé la crise alimentaire, accusant l'ONU et les ONG de faire le jeu de l'opposition en exagérant la famine. Après le renversement de Tandja dans un putsch en février, le gouvernement militaire aux commandes du pays a annoncé la distribution de 21.000 tonnes de vivres.

    Associated Press


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique